N’ayez crainte, le Parti Québécois sera bien là!

En réponse à un texte d’opinion signé Vincent Guilbault, publié dans L’Oeil Régional le 25 avril dernier, voici la réponse de notre président, Jean Guy Baril :

N’ayez crainte, le Parti Québécois sera bien là!

Monsieur Guilbault,

C’est vrai, le député actuel de Borduas a eu quatre ans pour se faire connaître après avoir été élu par à peine 99 voix de majorité, faut-il le rappeler! Mais n’ayez crainte, le Parti québécois sera bien là pour lui faire face et reprendre Borduas le 1er octobre.

Vous semblez en douter, considérant que nous n’avons pas encore de candidat officiel. C’est que, au Parti québécois de Borduas, nous croyons à la démocratie. Ce que vous appelez de la division, ou un manque d’unité, c’est la démocratie en action.

Lorsqu’un candidat se manifeste, tous les membres, y compris les membres du conseil exécutif, sont libres de l’appuyer immédiatement ou d’attendre avant de se prononcer. Notamment parce que d’autres candidatures peuvent arriver jusqu’à 10 jours avant l’investiture. L’écoute et la réflexion font aussi partie du processus démocratique, tout autant que le choix lui-même.
Quant à votre vision de ce qu’est la base d’un parti politique, je vous informe que celle-ci, au Parti québécois de Borduas, c’est près de 750 membres en règle – et un certain nombre qui peuvent renouveler d’ici le 3 juin – lesquels ont tous le droit de vote à l’investiture.

Nous avons un excellent candidat et une excellente candidate en lice actuellement, Cédric Gagnon-Ducharme, qui a l’appui de deux membres du conseil exécutif, et Marilou Alarie, qui a l’appui de cinq membres. Le 23 avril, lors d’une assemblée qui réunissait plus de 150 personnes, des alliances se sont créées, dans le respect et la sérénité. Le travail de terrain des deux équipes en marche se poursuivra jusqu’à l’assemblée d’investiture, à l’issue de laquelle tous les membres marcheront vers le même objectif: reprendre Borduas le 1er octobre. Les deux candidats s’y sont engagés.

Je vous invite à élargir votre compréhension de la démocratie qui a cours au Parti québécois à l’occasion de l’assemblée d’investiture du 3 juin prochain. C’est là que sera réunie cette base, avec ses ressemblances et ses différences, pour participer à un processus démocratique que plusieurs autres partis, la CAQ en premier, devraient nous envier!

Jean Guy Baril, président
Parti Québécois de Borduas

UNE FEMME CANDIDATE À L’INVESTITURE DU PARTI QUÉBÉCOIS DE BORDUAS

BELOEIL – Le 10 avril 2018 – L’Association du Parti Québécois de Borduas accueille une seconde candidature à l’investiture destinée à choisir la candidate ou le candidat qui sera en mesure de reconquérir la circonscription de Borduas aux élections générales du 1er octobre 2018.

Le président du conseil exécutif de Borduas, Jean Guy Baril, accueille avec satisfaction l’annonce d’une candidature féminine de qualité. Il rappelle cependant que le conseil a décidé de ne pas prendre position en faveur de l’une ou l’autre des personnes qui se lanceront dans la course. Toutefois, ses membres, sauf lui-même, seront libres d’appuyer la personne de leur choix s’ils le désirent.

Marilou Alarie, deuxième candidate en lice

Madame Alarie a fait l’annonce de son intention de briguer l’investiture dans Borduas le 10 avril, via sa page Facebook et Twitter, après avoir rencontré quelques militants de Borduas.
«Aujourd’hui je fais un grand saut en annonçant ma candidature à l’investiture du Parti québécois dans la magnifique circonscription de Borduas. Je le fais avec enthousiasme, le cœur rempli d’espoir et avec la volonté de travailler à faire du Québec un état fort au service des gens. En tant qu’élue d’une municipalité de la Montérégie confrontée à des enjeux touchant l’environnement, la culture, le développement économique, la mobilité, la santé et l’éducation, je comprends l’importance du travail et de l’implication d’un député dans son milieu. Je comprends aussi que les valeurs chères aux citoyens de Borduas doivent être au cœur de l’engagement politique de celui ou celle qui les représentera», écrit-elle.

Madame Alarie mentionne son expérience et ses réalisations en politique municipale, sa formation académique en communications publiques, son expérience professionnelle dans le milieu de l’éducation, mon implication bénévole sur les conseils d’administration d’organismes communautaires et environnementaux et celle à titre de porte-parole d’un regroupement de citoyens pour la protection de la Forêt des Hirondelles sur le Mont-Saint-Bruno comme autant de sources qui nourrissent sa volonté de s’investir dans la prochaine victoire du Parti québécois dans Borduas.

Investiture

Rappelons que Cédric Gagnon-Ducharme, membre du conseil exécutif du Parti Québécois de Borduas, a lancé sa campagne à l’investiture le 25 novembre dernier.

Le président tient à rappeler que ce seront les membres de l’association de Borduas qui décideront qui représentera le Parti Québécois de Borduas, lors d’une assemblée d’investiture dont la date sera déterminée prochainement et qui devrait se tenir au début du mois de juin.

UNE PREMIÈRE CANDIDATURE À L’INVESTITURE DU PARTI QUÉBÉCOIS DE BORDUAS

BELOEIL – Le 25 novembre 2017 – L’Association du Parti Québécois de Borduas accueille une première candidature à l’investiture destinée à choisir la candidate ou le candidat qui sera en mesure de reconquérir la circonscription de Borduas aux élections générales du 1er octobre 2018.

Le président du conseil exécutif de Borduas, Jean Guy Baril, n’hésite pas à parler d’une candidature de qualité. Il souligne cependant que le conseil a décidé de ne pas prendre position en faveur de l’une ou l’autre des personnes qui se lanceront dans la course. Toutefois, ses membres, sauf lui-même, seront libres d’appuyer la personne de leur choix s’ils le désirent.

Cédric Gagnon-Ducharme, premier candidat en lice

Invité à présenter son parcours, Cédric souligne qu’ayant grandi, étudié puis travaillé comme avocat dans la région, il est à la fois animé d’un amour pour son coin, passionné par son territoire unique, à protéger et à valoriser, et par ses gens de cœur fiers de leurs identité et de leur appartenance aux rives du Richelieu. Il a, ajoute-t-il, œuvré toute sa vie professionnelle à défendre de façon concrète et efficace des valeurs progressistes, axées sur la représentation et la défense des gens et de leur milieu de vie, de même qu’à développer et encourager des initiatives porteuses d’entrepreneurs.

«Il est inacceptable, que Borduas, et plus largement la Montérégie, soit tombé si loin dans les priorités du gouvernement, que les nombreux élus de la CAQ n’aient su défendre avec vigueur et conviction notre région, son environnement et ses citoyens. Je suis un habitué des luttes, intègre dans mes actions et entier dans mon dévouement, avec l’équipe du Parti Québécois, je n’ai aucun doute que je saurai remettre les enjeux de Borduas au cœur des sensibilités de l’État», a mentionné le candidat à l’investiture, qui a lancé sa campagne samedi, 25 novembre, à Beloeil.

Investiture  

Le président tient à rappeler que ce seront les membres de l’association de Borduas qui décideront qui représentera le Parti Québécois de Borduas, lors d’une assemblée d’investiture dont la date sera déterminée au début de l’année 2018.

 

Retour sur notre activité épluchette de blé d’inde PQ Borduas 2017

Notre épluchette annuelle fut encore une fois une belle rencontre amicale et politique. Au superbe site du Mouton Village, les participants ont pu échanger avec les membres de l’exécutif, et avec nos invités, Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin et co-présidente de la campagne de financement 2017, ainsi que Stéphane Bergeron, député de Verchères et président de la campagne l’Autre 150e.

Un merci tout spécial à tous ceux qui se sont déplacés pour faire de cet évènement un succès!

Épluchette de blé d’inde PQ Borduas 2017

Activité de financement – Épluchette de blé d’inde et hot dogs!

Le 20 août dès 11 heures, nous aurons le plaisir de vous accueillir lors de notre activité de financement annuelle. Sous forme d’épluchette de blé d’inde et hot dogs,  l’activité sera un moment idéal pour échanger avec des militants et nos invités: Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin et co-présidente de la campagne de financement 2017 ainsi que Stéphane Bergeron, député de Verchères et responsable de la campagne l’autre 150e!

Le tout se tiendra au Mouton Village, 12, chemin des Patriotes, St-Charles-sur-Richelieu.

Un chapiteau sera disponible en cas de mauvais temps.

Le coût est de 25$ (10$ pour le repas – 15$ pour le financement)
Pour les 13-18 ans, le coût est de 5$
Gratuit pour les 12 ans et moins!

Détails additionnels et inscriptions: Facebook

Retour sur le 5 à 8 RECONNAISSANCE À PIERRE DUCHESNE

Une centaine de personnes ont répondu à notre invitation pour notre 5 à 8 en reconnaissance à Pierre Duchesne. Lors de cet évènement nous avons eu le bonheur et le plaisir de rencontrer Pierre et sa famille.

Un vibrant hommage lui fut rendu par diverses personnes impliquées de près dans la vie politique de Pierre, suivi d’une prestation musicale fort appréciée des invités. Cet  hommage culmina avec une fort belle allocution de Mme Pauline Marois, Première Ministre du Québec  avec qui Pierre travailla durant son mandat comme Ministre de l’Éducation supérieure.

Puis Pierre nous fit part de ses projets, ses plans futurs ainsi que de son souhait de voir rapidement Borduas retrouver une représentation du Parti Québécois à l’Assemblée Nationale.

Ce fut l’occasion de se remémorer les bons coups et l’exceptionnelle contribution de Pierre lors de son passage au gouvernement, entourés d’amis, de camarades et d’artistes de tous horizons venant de Borduas. Bravo!