Plusieurs municipalités hisseront le drapeau des Patriotes le 23 mai

BELOEIL, le 11 MAI 2016 – Par le Décret 1322-2002, daté du 20 novembre 2002, le Gouvernement du Québec fait coïncider la Journée nationale des patriotes avec le congé férié et chômé du lundi précédant le 25 mai de chaque année. L’association du Parti Québécois de Borduas mène une démarche auprès des Villes et Villages de la circonscription pour que cette journée soit commémorée par une cérémonie de lever du drapeau.

L’objectif de ce décret était et demeure «d’honorer la mémoire des Patriotes qui ont lutté pour la reconnaissance nationale de notre peuple, pour sa liberté politique et pour l’obtention d’un système de gouvernement démocratique».

Notre région étant au cœur de la rébellion des Patriotes de 1837-1838, nos villes et municipalités ont vécu d’une façon particulière ces événements de notre histoire qui ont contribué à façonner notre identité et nos institutions politiques.

C’est dans cet esprit que l’association du Parti Québécois de Borduas, conjointement avec les organismes soussignés, a invité les conseils municipaux à adopter une résolution décrétant le lever du drapeau des Patriotes, à chaque année, à l’occasion de la Journée nationale des patriotes.

Cette démarche s’est inscrite dans un mouvement plus large pour faire du lever du drapeau des Patriotes une tradition dans toutes les villes et municipalités de la région, sinon du Québec tout entier, comme en témoigne la liste (ci-dessous) des associations de la Montérégie qui ont emboité le pas dans leurs circonscriptions.

Au moment de diffuser ce communiqué, quelques municipalités de Borduas avaient donné suite à cette invitation, soit :

McMasterville Drapeau_des_Patriotes_(Sans)
Saint-Marc-sur-Richelieu
Otterburn Park
Mont-Saint-Hilaire

C’est sans compter les municipalités déjà sensibilisées qui soulignent chaque année les différentes dates importantes concernant les Patriotes, soit Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu et Saint-Antoine-sur-Richelieu.

Dans Borduas, seule la municipalité de Saint-Mathieu-de-Beloeil a rejeté cette invitation à rendre hommage aux Patriotes par le lever de leur drapeau à l’occasion de la Journée nationale des patriotes. Les autres municipalités examinent la possibilité pour l’an prochain.
D’autres municipalités, partout en Montérégie, hisseront le drapeau des Patriotes grâce aux associations locales du Parti Québécois.

L’association du Parti Québécois de Borduas est fière de contribuer à faire connaitre et reconnaitre l’héritage des Patriotes.

PQ Montérégie, PQ Montarville, PQ Verchères, PQ Laprairie, PQ Marie-Victorin, PQ Chambly, PQ Richelieu, PQ Beauharnois, PQ Saint-Hyacinthe, PQ Vachon

Organisations ayant confirmé leur appui :

Société d’histoire et de généalogie de la seigneurie de Chambly
Société d’histoire des Riches-Lieux (Saint-Denis – Saint-Charles)
Société historique et culturelle de Saint-Antoine-sur-Richelieu
Société d’histoire de Saint-Jean-Baptiste de Rouville
Société Saint-Jean-Baptiste-Richelieu-Yamaska
Société Saint-Jean-Baptiste Rosalie Papineau
Société Saint-Jean-Baptiste Verchères
Société d’histoires de Varennes
Maison nationale des patriotes

Journée Nationale des Patriotes

Cette année, les membres de PQ Borduas se joindront aux festivités de la Journée Nationale des Patriotes célébrée à St-Hyacinthe, le 23 mai 2016. Pour les membres et non-membres intéressés à y participer, s’il vous plait réserver vos billets auprès de: David Messier (messier_david@hotmail.com ou au (450) 714-1022)


Journée nationale des Patriotes à Saint-Hyacinthe

Activités organisées par : la SSJB, Rosalie Papineau-Dessaulles

Programme des activités de la JnP, le 23 mai 2016

Première partie
11h00

  • Rassemblement au Parc des patriotes. De l’autoroute 20, sortie 130 S vers Saint-Hyacinthe, boul. Laframboise jusqu’à Bourdages N, tourner à droite sur Bourdages N.
  • Si la température le permet, pique-nique près de l’Arche de l’Espace maskoutain
    (Apportez votre chaise et votre lunch)
  • Cérémonie du salut au drapeau des patriotes et présentation de Rosalie Papineau-Dessaulles qui souhaitera la bienvenue aux participants
  • Marche avec bannière, pancartes et drapeaux des patriotes dans les rues de Saint-Hyacinthe qui portent les noms des patriotes de 1837-38

13h00   

        • Rendez-vous au Centre des Loisirs Bourg-Joli, au 2 520, rue Sainte-Catherine à Saint-Hyacinthe pour la suite des activités de la Journée nationale des patriotes

Seconde partie

13h30

  • Accueil des participants au Centre des Loisirs Bourg-Joli avec l’accordéoniste Guy Desruisseaux accompagné des choristes : « La mémoire des patriotes »
  • Mot de bienvenue et présentation des invités
  • Conférence par Micheline Lachance, historienne : Femmes et rébellions :un secret trop bien gardé
  • La mémoire des patriotes racontée selon le vécu des femmes patriotes
  • Chants et musique : Chansons québécoises interprétées par Guy Desruisseaux et les choristes : « La mémoire des patriotes »
  • Buffet accompagné de la « Cuvée des Patriotes »

        Prix de présence et de participation
        Billets en vente à l’entrée :
        Adultes : 15$
        Enfants de 7 à 12 ans : 7$
        Enfants de 6 ans et moins : gratuit
    Réservations :
    Louise Desrosiers  : tél. : (450) 774.3607
    Jacques Raymond : tél. : (450) 230.1081
    Rémi Drapeau       : tél. : (450) 773.9317 ou drapeau@cgocable.ca
    Robert Marquette : tél. : (450) 773.1962 ou Cell : (450) 513.1250

Retour sur la rencontre citoyenne sur l’éducation

Une belle cinquantaine de participants se sont joints à nous lors de la rencontre citoyenne du 24 avril portant sur l’éducation et tenue au SociéThé et Café de Beloeil. Le député Alexandre Cloutier, ainsi que des représentants locaux du monde de l’éducation et des Centres de la petite enfance étaient présents pour parler de ce dossier crucial.

L’importance de prioriser les services aux élèves, la réussite scolaire et la remise en état des écoles ont été au cœur de la présentation d’Alexandre Cloutier. Pour le député, il est clair que malgré les efforts, le taux de diplomation est encore trop faible. Il estime que le Québec a fait les bons choix, mais que les ressources promises n’ont pas suivi et que maintenant, les coupures dans les budgets touchent les plus vulnérables. «Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de ratios et que dans le modèle comptable du gouvernement Couillard, on coupe là, dans les services aux élèves en difficulté», dit-il.

Les CPE, un modèle efficace, les maternelles 4 ans en milieu défavorisé, sont autant de programme à préserver.

SONY DSC

«Prioriser l’éducation, c’est prioriser tout ce qui touche à l’éducation; valoriser la mission des enseignants, assurer l’école gratuite au primaire et au secondaire, et pour la suite, il y a matière à réfléchir.»

Chose certaine, Alexandre Cloutier est catégorique, il y a l’argent au Québec pour faire de l’éducation une vraie priorité, pourvu qu’on aille le chercher.

France Bertrand, directrice du CPE et du Bureau coordonnateur Les Copains d’Abord et membre du conseil d’administration Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie, a présenté la situation des CPE, toujours aux prises avec les conséquences des coupures imposées. Et la nécessité de continuer la mobilisation.

Elle a aussi parlé du projet Ribambelle, permettant aux CPE et à la Commission scolaire de se

SONY DSC

concerter pour le dépistage précoce des enfants, qui sera poursuivi malgré les coupures. Une nouvelle qui a été bien accueillie par la présidente de la Commission scolaire, Hélène Roberge, présente dans l’assistance.

Ce qui ressort clairement, et sur quoi les personnes présentes s’entendent c’est une volonté idéologique de ce gouvernement de favoriser la privatisation des services, tant en éducation qu’en petite enfance et même en santé.

Enfin, un enseignant au secondaire, Laurent Constantin, est venu parler de la réalité des jeunes enseignants, dont 25 % auront quitté l’enseignement après 5 ans : des classes à ratios élevés,

SONY DSC

composés d’élèves en difficultés de différentes natures, sans soutien correspondant. Pour M. Constantin, les embûches dues au système d’intégration des nouveaux enseignants y contribuent largement en plaçant ces jeunes travailleurs dans une situation de précarité qui peut s’étirer jusqu’à 12 ou 13 ans, s’ils ont persévéré.

Un merci tout spécial aux participants, aux membres qui se sont impliqués pour faire de cette rencontre citoyenne un succès.

Récapitulatif du Party Pyjama Littéraire au profit de la Fondation de l’École secondaire Ozias-Leduc

Un bon groupe de membres du comité exécutif du Parti québécois de Borduas et de Photo3militants s’étaient donné rendez-vous au Party Pyjama Littéraire au profit de la Fondation de l’École secondaire Ozias-Leduc. Pierre Duchesne, chef de cabinet du chef de l’Opposition officielle Pierre Karl Péladeau, et ex-député de Borduas était présent. 

Ce fut une belle soirée culturelle qui a ravi tout l’auditoire.

Merci à Kim Thuy, Alain Labonté et Claudia Larochelle qui ont eu l’idée de cette formule unique et dynamique de présenter notre poésie et nos poètes.

Photo4Merci aux acteurs, dont Pierre Curzi, Marie Tifo, Sophie Faucher, Brigitte Lafleur, Caroline Bleau, Bruno Pelletier, Benoît Sarrasin, et Patrick Sénécal. Par leur talent et leur folie ils ont su porter les mots et la musique dans une mise en scène de Céline Lamontagne.

Une activité bénéfice idéale pour une école qui a bien besoin d’appuis actuellement. La contribution de la Fondation de l’École secondaire Ozias-Leduc à la restauration de la salle polyvalente, à la mise en place d’une salle d’entrainement, à l’acquisition de nombreux instruments de musique, de matériel scientifique et l’acquisition d’un terrain de soccer synthétique est immense. S’y ajoutera sa participation prochaine à la restauration du centre de documentation de l’école. Photo1

C’est un magnifique engagement de la communauté, qui rend d’autant plus inacceptables les coupes répétitives que le gouvernement libéral fait subir aux écoles depuis plusieurs années.

Retour sur notre activité de St-Valentin

Quelle belle soirée, lors de notre activité qui a permis aux participants d’échanger sur tous les sujets pertinents ou non, en simple camaraderie. La présence des jeunes, tout particulièrement, fut grandement appréciée et a permis de faire de nouveaux contact entre les membres.

Très bonne intervention de l’humoriste Stéphane E. Roy avec un texte puissant et bien senti sur l’avenir

Stéphane E. Roy

Stéphane E. Roy

du Québec, sur un ton qui se veut a la fois réaliste et empreint d’une grande sensibilité et d’humour. Un beau moment.

Par la suite, Catherine Fournier est venue nous parler d’engagement, de son cas personnel

Catherine Fournier

Catherine Fournier

suite à sa campagne pour le Bloc Québécois dans Montarville ainsi que la suite des choses au sein du Parti Québécois en tant qu’employée au bureau du chef de l’opposition officielle, Pierre Karl Péladeau. De l’engagement des jeunes en politique et du fait qu’il serait faux de dire que ceux-ci ne s’y intéressent pas.

La soirée ponctuée de chansons francophones d’aujourd’hui et d’un superbe diaporama fut menée de main de maitre par David Messier, membre de l’exécutif de PQ Borduas.

Le mot de la fin revient à Pierre Duchesne venu nous rappeler la force et la nécessité d’un

Pierre Duchesne

Pierre Duchesne

engagement fort en plus de nous informer sur les dessous des dossiers d’intérêt public pour le Québec et plus spécialement pour la région et Borduas en particulier.

Une belle soirée et un évènement qui s’inscrit dans la volonté du Parti Québécois de faire preuve d’ouverture et et convivialité avec tous, membres et non membres,

Pierre Duchesne, Stéphane E. Roy, Catherine Fournier et David Messier

Pierre Duchesne, Stéphane E. Roy, Catherine Fournier et David Messier