UNE PREMIÈRE CANDIDATURE À L’INVESTITURE DU PARTI QUÉBÉCOIS DE BORDUAS

BELOEIL – Le 25 novembre 2017 – L’Association du Parti Québécois de Borduas accueille une première candidature à l’investiture destinée à choisir la candidate ou le candidat qui sera en mesure de reconquérir la circonscription de Borduas aux élections générales du 1er octobre 2018.

Le président du conseil exécutif de Borduas, Jean Guy Baril, n’hésite pas à parler d’une candidature de qualité. Il souligne cependant que le conseil a décidé de ne pas prendre position en faveur de l’une ou l’autre des personnes qui se lanceront dans la course. Toutefois, ses membres, sauf lui-même, seront libres d’appuyer la personne de leur choix s’ils le désirent.

Cédric Gagnon-Ducharme, premier candidat en lice

Invité à présenter son parcours, Cédric souligne qu’ayant grandi, étudié puis travaillé comme avocat dans la région, il est à la fois animé d’un amour pour son coin, passionné par son territoire unique, à protéger et à valoriser, et par ses gens de cœur fiers de leurs identité et de leur appartenance aux rives du Richelieu. Il a, ajoute-t-il, œuvré toute sa vie professionnelle à défendre de façon concrète et efficace des valeurs progressistes, axées sur la représentation et la défense des gens et de leur milieu de vie, de même qu’à développer et encourager des initiatives porteuses d’entrepreneurs.

«Il est inacceptable, que Borduas, et plus largement la Montérégie, soit tombé si loin dans les priorités du gouvernement, que les nombreux élus de la CAQ n’aient su défendre avec vigueur et conviction notre région, son environnement et ses citoyens. Je suis un habitué des luttes, intègre dans mes actions et entier dans mon dévouement, avec l’équipe du Parti Québécois, je n’ai aucun doute que je saurai remettre les enjeux de Borduas au cœur des sensibilités de l’État», a mentionné le candidat à l’investiture, qui a lancé sa campagne samedi, 25 novembre, à Beloeil.

Investiture  

Le président tient à rappeler que ce seront les membres de l’association de Borduas qui décideront qui représentera le Parti Québécois de Borduas, lors d’une assemblée d’investiture dont la date sera déterminée au début de l’année 2018.

 

Retour sur notre activité épluchette de blé d’inde PQ Borduas 2017

Notre épluchette annuelle fut encore une fois une belle rencontre amicale et politique. Au superbe site du Mouton Village, les participants ont pu échanger avec les membres de l’exécutif, et avec nos invités, Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin et co-présidente de la campagne de financement 2017, ainsi que Stéphane Bergeron, député de Verchères et président de la campagne l’Autre 150e.

Un merci tout spécial à tous ceux qui se sont déplacés pour faire de cet évènement un succès!

Épluchette de blé d’inde PQ Borduas 2017

Activité de financement – Épluchette de blé d’inde et hot dogs!

Le 20 août dès 11 heures, nous aurons le plaisir de vous accueillir lors de notre activité de financement annuelle. Sous forme d’épluchette de blé d’inde et hot dogs,  l’activité sera un moment idéal pour échanger avec des militants et nos invités: Catherine Fournier, députée de Marie-Victorin et co-présidente de la campagne de financement 2017 ainsi que Stéphane Bergeron, député de Verchères et responsable de la campagne l’autre 150e!

Le tout se tiendra au Mouton Village, 12, chemin des Patriotes, St-Charles-sur-Richelieu.

Un chapiteau sera disponible en cas de mauvais temps.

Le coût est de 25$ (10$ pour le repas – 15$ pour le financement)
Pour les 13-18 ans, le coût est de 5$
Gratuit pour les 12 ans et moins!

Détails additionnels et inscriptions: Facebook

Retour sur le 5 à 8 RECONNAISSANCE À PIERRE DUCHESNE

Une centaine de personnes ont répondu à notre invitation pour notre 5 à 8 en reconnaissance à Pierre Duchesne. Lors de cet évènement nous avons eu le bonheur et le plaisir de rencontrer Pierre et sa famille.

Un vibrant hommage lui fut rendu par diverses personnes impliquées de près dans la vie politique de Pierre, suivi d’une prestation musicale fort appréciée des invités. Cet  hommage culmina avec une fort belle allocution de Mme Pauline Marois, Première Ministre du Québec  avec qui Pierre travailla durant son mandat comme Ministre de l’Éducation supérieure.

Puis Pierre nous fit part de ses projets, ses plans futurs ainsi que de son souhait de voir rapidement Borduas retrouver une représentation du Parti Québécois à l’Assemblée Nationale.

Ce fut l’occasion de se remémorer les bons coups et l’exceptionnelle contribution de Pierre lors de son passage au gouvernement, entourés d’amis, de camarades et d’artistes de tous horizons venant de Borduas. Bravo!

5 à 8 RECONNAISSANCE À PIERRE DUCHESNE en présence de madame Pauline Marois

Assermentation de Pierre Duchesne à titre de député de Borduas, 17 septembre 2012. Fonds Assemblée nationale du Québec, photographe : Christian Chevalier

Prenez note qu’il y aura une rencontre en reconnaissance à l’engagement et au dévouement de Pierre Duchesne, député de Borduas de 2012 à 2014 et ministre de l’Enseignement supérieur, en présence de Pauline Marois, première ministre du Québec de 2012 à 2014.

Entrée libre; grignotines et croustilles

Vendredi 9 juin 2017
au Mouton Village
12, chemin des Patriotes
Saint-Charles-sur-le-Richelieu

Consommations à vos frais

Une confirmation de votre présence serait appréciée à pronovost_carole@videotron.ca ou via l’événement FB à http://go.pq.org/tK7 ou encore sur eventbrite.

Suivi à notre congrès du mois de mars 2017

Suite au congrès de mars où 64 propositions ont été faites par les membres du Parti Québécois de Borduas, la priorisation nous a permis, tel que convenu, de ramener à neuf leur nombre.

La liste des propositions priorisées se trouve ici.

Ces neuf propositions furent à leur tour amenées au congrès régional de la Montérégie. Ce congrès avait pour but de prioriser les propositions de toutes les circonscriptions de la Montérégie dont les neuf présentées par Borduas. De ces neuf propositions de Borduas, cinq furent priorisés dans la résolution finale de la Montérégie qui sera présentée au congrès national.

Ces cinq propositions figurant à la résolution finale de la Montérégie sont:

210– Ajouter, à la fin du paragraphe 0197, les mots suivants :
« et intégrer de façon autonome les instances internationales luttant contre les paradis fiscaux et les législations de complaisance en conformité avec la doctrine Gérin-Lajoie. »

316– Remplacer le paragraphe 0989 par :
« a. Augmenter significativement les redevances sur l’utilisation de l’eau afin de représenter la
réelle valeur patrimoniale de la ressource, plus spécifiquement pour les entreprises, produits et
tout procédé industriel à haute teneur en eau (eau en bouteille, boissons gazeuses, etc.), et
éliminer toute gratuité en lien avec les redevances. »

421– Ajouter, après le paragraphe 0649, un nouveau paragraphe :
« Intégrer la culture et l’histoire québécoise comme thème d’apprentissage du français dans les
programmes intermédiaires et avancés de francisation. »

612– Remplacer les paragraphes 0799 à 0802 par :
« d. Abolir le mode actuel de rémunération majoritairement à l’acte des médecins. Introduire des modes de rémunération autres, tel que à salaire et forfaitaire, afin de favoriser le travail
interdisciplinaire, le meilleur suivi des patients, une meilleure efficience dans l’utilisation des
ressources et davantage la prévention et la promotion de la santé. L’arrimage entre la
performance du système de santé et le mode de rémunération des médecins doit être assuré par l’état.
e. Remettre en place le commissaire à la santé et au bien-être, et lui confier le mandat de
l’évaluation continue de la performance du système, incluant l’impact de la rémunération des
médecins;
f. Donner à la RAMQ le pouvoir de réviser périodiquement le financement de certains actes ou de certaines activités médicales, afin d’encourager la hiérarchisation et la pertinence des services rendus;
g. Rendre accessibles les métadonnées de la RAMQ pour permettre une évaluation juste de la
performance du système et, ainsi, assurer son optimisation. »

616– Remplacer le paragraphe 0808 par :
« e. Assurer le meilleur coût des médicaments en instaurant une politique de fixation du prix du
médicament axée sur la tarification dégressive. »

Le cahier final des propositions que la Montérégie présentera se retrouve ici.

Par ailleurs, la circonscription de Borduas peut présenter trois propositions qui n’auraient pas été retenues (soit une proposition de base, et une autre proposition par tranche de 500 membres).

Ces trois propositions respectent l’ordre de priorisation du congrès de mars 2017 dans Borduas

106– Ajouter, à la fin du paragraphe 0042, les mots :
« Évaluer la possibilité d’implanter le vote uninominal à deux tours. »

204– Supprimer, au paragraphe 0153, les mots suivants :
« et d’approvisionnement en eau (redevance bonifiée + inflation). »

310– Ajouter, après le paragraphe 0394, un nouveau paragraphe :
« d. Prendre tous les moyens à la disposition du gouvernement pour favoriser le développement et la production agricoles, de toute nature et tout au long de l’année, incluant, sans s’y limiter, l’agriculture biologique en serre, et, ainsi, rendre le Québec moins dépendant des importations pour se nourrir. »

Toutes ces propositions s’appuient sur la proposition principale du Parti Québécois disponible ici.